Ferme les yeux et regarde - Jérôme Bienvenu

Auteur : Jérôme Bienvenu
Éditions : Persée
Genre : Contemporain
Date de publication originale : 2016
Pages : 105

 "-Ah le bonheur ! C'est quoi ? Comment ça marche ? Où le trouve-t-on ? Tout le monde en parle, tout le monde le cherche. a quoi ressemble-t-il, qui Est-ce ? Et bien c'est moi !"

Synopsis :

Daniel est un homme d’une cinquantaine d’années, divorcé, père de deux grands enfants qui ont quitté le foyer familial et vit seul avec son chat « Pompidou » dans la maison devenue vide. Sa vie fade se déroule au rythme de son métier de commercial pour des pompes industrielles en parcourant les routes de l’Ouest de la France sous le joug d’un immonde patron.
À l’approche des fêtes de Noël, sous la fatigue qui s’accumule, le poids du passé, et l’ambiance morose qui s’installe, Daniel craque et finit aux urgences… Il est à bout et doit consulter une psychologue et se mettre en arrêt maladie, sous anxiolytiques.
Grâce à d’étranges rencontres nocturnes, une remise en question s’impose…

Ce que j'en ai pensé :

Je tiens tout d'abord à remercier Thomas des Editions Persée de m'avoir proposé ce livre, qui au premier abord n'aurait jamais fait partie de mes priorités. Merci pour cette belle découverte.

C'est mon premier livre de cette année 2017 et c'est le livre que j'attendais pour commencer l'année du bon pied. Ce livre est un livre médicament : C'est à dire un livre dont l'histoire est assez simple mais qui amène une bouffée d'oxygène, une petite remise en question et quand on le ferme on se sent mieux sans être passé par la case Prozac.

Ce petit roman nous propose de passer quelques jours en compagnie de Daniel, un homme simple et ordinaire et du bonheur qui est ici représenté tel un spectre qui rode autour de lui et qui se décarcasse pour faire ouvrir les yeux à ce personnage et lui montrer que finalement le bonheur mais cette fois le sentiment, est tout proche et qu'il suffit de pas grand chose pour le trouver.

Exit les longs monologues rébarbatifs et la philosophie de comptoir sur le bonheur, exit l'introspection et le dur et long chemin de Paulo Coelho pour y arriver, Jérôme Bienvenu nous propose de suivre un personnage attachant qui va apprendre malgré lui à se poser les bonnes questions et nous propose par sa lecture de nous recentrer sur nos propres priorités.  Loin d'être larmoyant, ce roman est juste JUSTE. Il met en valeur le quotidien de beaucoup de personnes qui traversent les mêmes épreuves mais qui n'écrivent pas la même fin à leur histoire. C'est d'ailleurs ce que nous propose en partie Jérôme Bienvenu, avec la possibilité de lire deux fins alternatives surprenantes mais comme il le dit lui-même peut être pas aussi intéressantes dans le fond. Ce livre, c'est vous, c'est moi, ou ça pourrait être vous et moi si on ne prend pas le temps de faire une pause et de prendre du recul.

Je vous conseille vraiment ce livre, si vous avez une soirée tranquille en perspective pour découvrir cet auteur, qui vous bercera par sa plume et vous permettra le temps de sa lecture de savourer ou non votre quotidien et de choisir votre chemin vers la seule chose qui compte sur cette Terre : un peu de bonheur !!!

Citations :

"-Je sais que ma question est fleuve mais, qu'Est-ce que le bonheur selon vous ?
-L'opposition du malheur. Entre les deux il y a les choses simples, les joies, des satisfactions de toutes natures. et pour vous ?
-Le bonheur, c'est certainement avoir de l'audace... mais je ne suis pas sûr d'en avoir beaucoup. Je pense que le bonheur est devenu un mot qui ressemble à un impératif catégorique !"

"Le blé, i faut en garder un peu, en cas de coups durs, mais le reste, il faut le dépenser, vivre ! c'est en partie pourquoi notre économie est en berne. Les gens ont peur, donc ils épargnent plus qu'ils ne devraient. Pendant ce temps-là les banques se gavent, les compagnies d'assurances prospèrent et les autres souffrent !"

"L'amitié, on la construit sans la nommer, sans la commenter, c'est fort, c'est pudique."

Le mot de la fin :

Un livre court qui permet d'arrêter le temps qui court trop vite autour de nous, qui nous recentre, qui nous oxygène, qui nous touche, qui nous apporte un peu de bonheur. Une roman qui donne envie de bien commencer l'année.

***

Commentaires

  1. Je ne connaissais pas, mais ce que tu en dis est tentant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est une histoire très simple, mais c'est surtout ce à quoi il nous fait pensé que en fait un bon livre.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 2 - Diana Gabaldon

TTT #21 - les 10 romans à lire avant de mourir

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 1 - Diana Gabaldon

Bilan de l'année 2016

Fifty Shades HS : Grey - E.L. James